Go to the english website Vous êtes sur le site français
Home La mémoire La mémoire des visages

La mémoire des visages

la mémoire des visages

De part, la complexité de la génétique, il existe des milliards de visages possibles. Excepté dans le cas des vrais jumeaux, la possibilité de rencontrer dans le monde 2 êtres humains ayant les mêmes visages est quasiment nulle. Quand on regarde le visage d’une personne on ne prête pas la même attention à toutes les caractéristiques de celui-ci :

Ce que l’on retient facilement :
- sexe : homme ou femme
- l’âge (vieux ou jeune)
- la forme du visage (rond ou ovale),
- les cheveux (longs, courts, frisés, couleur)
- les yeux, le nez

on retient moins bien :
- la bouche,
- les joues,
- ou le front

Pour résumer, la mémoire des visages se porte surtout sur la partie supérieure du visage, en effet celle-ci est la plus observée, avec une attention particulière sur les yeux.

Se souvenir d’un visage

Décrire verbalement un visage que l’on a dans ses souvenirs (célébrité, membre de la famille) est souvent une épreuve difficile car elle implique un effort de mémoire important. Cela laisse penser que les différentes caractéristiques d’un visage ne sont pas stockées dans notre mémoire sous formes de mots mais sous une forme beaucoup plus complexe et du coup essayer de traduire verbalement ces informations est une épreuve particulièrement difficile.


Portrait robot ou exploitation de la mémoire des visages

Un cas type de l’exploitation de la mémoire des visages est le portrait-robot :

Les portraits robots sont utilisés pour les enquêtes policières afin de réaliser un portrait se rapprochant le plus possible de celui d’un criminel recherché à partir des souvenirs d’un témoin ayant aperçu ledit criminel. Les souvenirs du visage sont plus ou moins précis selon les cas. Le portrait-robot sera ensuite diffusé afin de contribuer à l’arrestation du suspect.

Le portrait-robot , est un descendant du jeu des "photos-robot" inventé en 1952 par Roger Dambron. Au départ il s’agissait d’un jeu créé pour les enfants et qui consistait à reconstituer des visages en assemblant les différentes parties (yeux, nez, cheveux….). Un an plus tard cette invention était utilisée avec succés pour retrouver un criminel montrant ainsi son efficacité et son utilité dans les enquêtes policières. Quelques années plus tard, c’est la PJ qui l’utilise, puis En 1968, c’est au tour du fbi d’utiliser cette méthode de reconstitution des visages.

Aujourd’hui, c’est à l’aide de logiciels performant que l’on procède à l’établissement d’un portrait-robot.

Le portrait robot va donc être utilisé pour traduire de façon visuelle la mémoire d’un visage enfouie dans le cerveau d’un individu.

La personne qui réalise les portraits robot est appelée portraitiste robot, c’est elle qui assemble le puzzle du visage selon les descriptions des témoins afin d’obtenir le visage du suspect.


Mauvaise mémoire des visages : augmentez-la en jouant!

Nous ne sommes pas tous égaux en terme de mémoire des visages, certains reconnaissent du 1er coup quelqu’un qu’ils ont vu une seule fois il y a 10 ans, et pour d’autres c’est une toute autre histoire avec des situations souvent embarrassantes liées au fait d’être reconnu par quelqu’un sans le reconnaître.
La mémoire des visages, tout comme la mémoire en général, peut être entraînée. Pour entrainer votre mémoire des visages, vous trouverez ici plusieurs jeux sur la mémoire des visages, tel que :
- jeu de mémoire des visages (en couleur)
- jeu de mémoire des visages (en noir et blanc)


mémory sénior thème mémoire des visages niveau 1 mémory sénior thème mémoire des visages niveau 2