Go to the english website Vous êtes sur le site français

Physiologie de la maladie d'Alzheimer

Accéder directement aux rubriques:
-> decouverte
-> prevalence
-> syndrome
-> physiologie
-> évolution
-> causes / épidémiologie
-> facteurs de risques
-> diagnostic
-> traitement


Il y a peu à peu, une destruction des cellules nerveuses qui se produit dans les régions du cerveau responsables de la mémoire notamment et des autres fonctions cognitives. On observe deux types d’anomalies au niveau du cerveau du malade atteint d’Alzheimer:

1- Les plaques séniles (ou plaques amyloïdes): mécanisme extracellulaire
Il s’agit d’une accumulation extracellulaire de protéines bêta-amyloïdes dans les régions corticales du cerveau (néocortex et hippocampe). Cette protéine est en fait la forme clivée et anormale d'une glycoprotéine membranaire dite « protéine précurseur de la protéine β-amyloïde » (ou APP). Ces protéines forment des plaques, appelées plaques amyloïdes, qui par des phénomènes moléculaires vont entrainer une inflammation qui va elle-même provoquer la .

2- Les dégénérescences neurofibrillaires : mécanisme intracellulaire
Une anomalie des protéines structurales (appelées protéines Tau) entraine des accumulations protéiniques intracellulaires fibreuses appelées neurofibrilles qui vont provoquer une neurodégénérescence fibrillaire progressive et donc la .