Go to the english website Vous êtes sur le site français

Patch Exelon dans le traitement de la maladie d'Alzheimer

Présentation du patch Exelon

patch exelon

L’EXELON est un médicament utilisé dans le traitement de la maladie d’Alzheimer. Il appartient au groupe des inhibiteurs de l’acétylcholinestérase = médicaments qui empêchent la dégradation de l’acétylcholine par l’enzyme appelée l’acétylcholinestérase.

Dans la maladie d’Alzheimer, il y a une dégénérescence progressive des cellules nerveuses responsables de la production d’Acétylcholine, un neuromédiateur indispensable au bon fonctionnement cérébral notamment en terme de mémoire et d’apprentissage.
Par son mode d’action, l’EXELON a pour effet de compenser la diminution d’acétylcholine constatée dans la maladie d’Alzheimer en réduisant sa dégradation.

La molécule ou principe actif contenu dans l’EXELON est la rivastigmine. Elle a été produite par le laboratoire Novartis pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. La rivastigmine est commercialisée depuis 1997 aux Etats-Unis.

Posologie Exelon

Commercialisé depuis 1997, Il existe 2 dosages de la forme patch :
- EXELON dispositif transdermique à 4.6mg/24h
- EXELON dispositif transdermique à 9.5mg/24h

Autres formes exsitantes : gélules, solution buvable

Instauration du traitement :
Le traitement débite avec le dosage à 4.6mg/24h. Au bout d’1 mois de traitement, et à condition qu’il soit bien toléré, on passe à la dose à 9,5mg/24h qui est la dose d’entretien recommandée .

Efficacité de ce système transdermique

Un essai clinique international IDEAL (Investigation of Transdermal Exelon in Alzheimer’s disease) qui a porté sur près de 1200 patients atteints de formes légères à modérées de la maladie d'Alzheimer. Les résultats de cet essai ont montré une amélioration significative de la performance cognitive et également sur l’impression clinique globale des patients, la vie quotidienne. Il a également été constaté une augmentation du score MMSE (Mini-Mental State ).

Avantages des formes transdermiques :

- Libération progressive et régiulière du principe actif (la rivastigmine) qui permet de maintenir des taux sanguins constants.
- Effets indésirables gastro-intestinaux moindres par rapport à la prise orale de comprimés.
- Améliore l’observance du traitement, et comme les malades sont des personnes dont la mémoire est déficiente : le patch constitue pour l’entourage familial ou médical une preuve visuelle du bon suivi du traitement.

Principal inconvénient : risque de surdosage

Attention aux surdosages constatés avec ce médicament faisant suite à une mauvaise utilisation du patch EXELON (timbre transdermique de rivastigmine). Une des principales causes de surdosage est liée à l’application d’un nouveau patch sans retrait de l’ancien ou à l’application de plusieurs patchs à la fois.

Symptômes de surdosage

Symptômes constatés en cas de surdosage de rivastigmine :
- nausées
- diarrhées
- vomissement
- hypertension artérielle
- hallucinations
- hypersalivation (production exagérée de salive)
- convulsions
- bradycardie (ralentissement des battements cardiaques)
- perte de connaissance

Dans les cas les plus graves, le surdosage a entraîné le décès des patients. D’où l’importance re rappeler aux patients et à l’entourage les bonnes pratiques d’utilisation des patchs d’EXELON, et les risques encourus en cas de mauvaise utilisation.

Conduite à tenir dans les cas de surdosage

En cas de surdosage, il faut retirer tous les patchs et alerter les secours au plus vite.

Bonnes pratiques d’utilisation des patchs EXELON

Pour une bonne utilisation des systèmes transdermiques, il faut :
- N’appliquer q’un seul pacth par jour
- Appliquer sur peau saine propre et sèche et sans pilosité (en haut du dos, OU en bas du dos OU dans le haut du bras OU sur la poitrine)
- Alterner les sites d’application
- Penser à enlever le patch de la veille AVANT d’appliquer le nouveau patch
- Ne jamais découper un patch, en effet un patch découpé ne libère plus le principe actif (la rivastigmine de façon homogène)